• Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
Le programme Essaha Aziza, ses objectifs, son organisation, ses équipes, ses réalisations

Essaha Aziza الصحة عزيزة est un programme d’appui au système de la santé financé par l’Union Européenne (UE) et régi par la convention du financement ENI/2016/39819, co-signée le 27 septembre 2017 par la délégation de l’Union européenne en Tunisie (DUE) et le Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement (MEFAI). Avec une enveloppe de 20 500 000 Euros, la première phase du programme a démarré en 2017 et s’inspirait des enseignements du Programme d'Appui aux Zones Défavorisées (PAZD) mis en œuvre en 2015-2017 dans 13 régions prioritaires ainsi que des recommandations du Dialogue Sociétal en santé.

 

Depuis le 23 novembre 2021, la seconde phase s’appuie sur une dotation européenne de 50 000 000 Euros et désormais le programme Essaha Aziza englobe tout le territoire de la République avec ses 24 gouvernorats et se poursuivra jusqu’en 2025.

" La santé, c'est le plus grand des biens. "

Notre mission

La signature le 1er novembre 2021, d’un avenant à la convention de coopération de la Tunisie avec l’Union européenne doit permettre d’étendre à tout le pays les avancées réalisées pendant la première phase du programme Essaha Aziza afin d’améliorer la qualité des soins, l’accessibilité des équipements, l’organisation des établissements et le pilotage de la santé.

 

À ces objectifs initiaux, la phase II de l’assistance technique (septembre 2021-Août 2023) ajoute la digitalisation du système de santé et l’organisation continue de la filière des urgences.


Les leviers de l’action pour cette deuxième phase sont les mêmes mais largement améliorés par l’expérimentation de la phase I et engloberont les 24 gouvernorats :

  • L’accompagnement par les experts principaux du programme répartis en trois pôles, couvrant les 24 gouvernorats du pays, vont accompagner l’action des Directions Régionales de la Santé (DRS)  et disséminer les bonnes pratiques avec l’aide d’un réseau d’acteurs de terrain (pairs), chargés d’animer les équipes de mise en œuvre sur le terrain.

  • La formation diffusée à tous les personnels de santé, vient en appui à la réalisation des nouvelles pratiques et la réalisation des objectifs de qualité, d'accessibilité, d'équité et d'efficacité. Ces programmes normalisés par l’Unité Centrale de Formation des Cadres (UCFC) seront réalisés par les structures régionales de formation et les ressources locales pour intervenir au plus près des acteurs, ils utiliseront chaque fois que cela sera opportun des solutions d’enseignement à distance.

  • L’expertise qui sera appelée à se développer sur tout le territoire pour produire les recommandations nécessaires à la généralisation du programme et mettre en place les organisations et procédures qui assurent la pérennité des progrès.

  • La Digitalisation du système d’information de la santé sera développée par l’équipe du Ministère  de la Santé, appuyée par de l’expertise internationale et devra recourir aux meilleurs standards et solutions disponibles sur le marché.

  • Le renforcement des urgences fera l’objet d’une expertise spécifique pour accompagner l’équipe des acteurs concernée vers un projet de réorganisation qui s’appuie sur l’expérience les acquis et les investissements de Essaha Aziza I.

  • Les équipements : la phase II prévoit un complément de 43 millions d’euros d’équipement pour renforcer la première ligne et accompagner les projets d’amélioration proposés par les structures et les pilotes de la santé afin d’améliorer les soins de la première ligne et l’organisation des soins entre les trois niveaux du système.

DSC_2439.jpg
 
DSC_1094_edited.jpg

Organisation

L'équipe d'assistance technique du programme Essaha Aziza (Consortium Gopa - Ficom - M4H), comprend un chef d’équipe, des experts long termes, qui sont les trois chefs de pôles et de nombreux experts, tous assistent de façon efficace la Délégation de l'Union européenne et le Ministère de la santé à atteindre les  résultats du programme Essaha Aziza.

Cette équipe travaille en étroite collaboration avec les groupes cibles dans les 24 gouvernorats concernés, dialogue, interagit et propose son assistance technique et ses formation au profit :

  • du personnel des structures sanitaires de la première ligne ;

  • du personnel administratif des directions régionales ;

  • des cadres locaux et régionaux des autres secteurs/ministères concernés par l'intersectorialité ou par la promotion de la santé via les autres secteurs/ministères ;

  • du personnel des structures sanitaires de la première ligne d'autres gouvernorats.

L’assistance technique travaille étroitement et régulièrement avec le personnel des directions centrales du Ministère de la santé concernées par le programme dans l'appui aux 24 gouvernorats ciblés:

  • Études et planification (DEP),

  • Soins de santé de basé (DSSB), 

  • Urgences (UMU),

  • Hygiène hospitalière (DHMPE), 

  • Ressources humaines (DRH), 

  • Procédures (DIOM), 

  • Directions régionales (UCDRS), 

  • Cellule gouvernance (CG), 

  • Bucco-dentaire (UPSBD), 

  • Médecine scolaire et universitaire (DMSU). 

  • Centre Informatique du Ministère de la santé (CIMS), 

  • Instance Nationale d'Évaluation et d'Accréditation en Santé (INEAS),

  • Office national de la famille et de la population (ONFP), 

  • Les programmes de Santé mentale (SM) et du Registre des cancers (RC)...

 
 

Équipes

Ministère de la Santé
  • Pr Ali Mrabet, Ministre de la Santé

  • Pr Abderrazak Bouzouita, Directeur Général de la Santé

  • Pr Inès Zakia Harzallah, chargée du programme Essaha Aziza

  • M. Mohamed Salhi, sous-directeur du programme, Ministère de la Santé

  • Pr Inès Fradi, chargée de mission au cabinet du Ministre de la Santé

  • Mme Sihem Ben Lazreg, chargée de la coorpération internationale au Ministère de la Santé

  • Dr Sihem Bellalouna, cheffe de la cellule de coordination entre les administrations régionales de la Santé

  • Mme Leila Ben Ayed Abid, Directrice générale, unité de coordination des activités des directions régionales, Ministère de la Santé.

 
Délégation de l'Union européenne en Tunisie
  • S. E. Marcus Cornaro, Ambassadeur de l'Union européenne en Tunisie

  • M. Jean-Pierre Sacaze, Chef de section Inclusion sociale et développement durable

  • Mme. Anne Nicolay, attachée de coopération, santé et inclusion sociale

 
Assistance technique GOPA Worldwide Consultants
  • Mme Inke Fabian de Barreto, Directrice Santé et développement social

  • Georgi Kralev, Project Manager Health and Social Development

  • Mme Hiba Sboui, administratrice du projet

 

Assistance technique Essaha Aziza

  • M. Jean Charles Dehaye, expert principal et chef d’équipe

  • Dr Ezzeddine Mohsni, expert principal, accompagnateur, chef du pôle Centre

  • Dr Kamel Ben Abdallah, expert principal, accompagnateur, chef du pôle Sud

  • Dr Mohammed Chahed, expert principal, accompagnateur, chef du pôle Nord

  • Mme Raya Ben Guiza, Chargée de communication

Chef d'équipe et chefs de pôles de l'Assistance Technique (AT)
M. Jean-Charles Dehaye

M. Jean-Charles Dehaye

Chef d’équipe de l’AT

Dr Mohamed Chahed Kouni

Dr Mohamed Chahed Kouni

Chef du Pôle Nord

Dr Ezzeddine Mohsni

Dr Ezzeddine Mohsni

Chef du Pôle Centre

Dr Kamel Ben Abdallah

Dr Kamel Ben Abdallah

Chef du Pôle Sud

Points focaux du programme par gouvernorat
  • Mme Fetiha Ben Moussa, Tunis

  • Mme Hanène Zina, Ariana

  • Dr Jabrane Jlidi, Mannouba

  • Dr Fethi Letaief, Ben Arous

  • Dr Imed Sghaier, Siliana

  • Dr Wissal Sifi, Jendouba

  • Dr Salah Zoghlami, Le Kef

  • Dr Moncef Mhamdi, Kasserine

  • Dr Mahmoud Slimani, Sidi Bouzid

  • Dr Taha Maatoug, Gafsa

  • Dr Ridha Nouma, Medenine

  • Dr Sadok Zaier, Gabès

  • Mohamed El Basset el Maghzaoui, Kebili

  • Dr Jaafar Ayari, Kairouan, chargé de la mise au point des services des urgences

Directions régionales de la Santé
  • DRS Tunis : Dr Tarek Ben Naceur

  • DRS Ariana : Dr Taeib Challouf

  • DRS Manouba : Dr Imen Habessi

  • DRS Ben Arous : Dr Rim Trabelsi

  • DRS Bizerte : Dr Jameleddine Saidani

  • DRS Nabeul : Dr Souheila Laouini

  • DRS Zaghouan : Dr Karim Lahssini

  • DRS Jendouba : Dr Kaouthar Nehdi

  • DRS Béja : Dr Elyes Ammar

  • DRS El Kef : Dr Tarek Rajhi

  • DRS Siliana : Dr Adel Haddadi

  • DRS Kairouan : Dr Maamar Haji

  • DRS Kasserine : Dr Abdelghani Chaabani

  • DRS Sousse : Dr Mohamed Rouis

  • DRS Monastir : Dr Jawher Mokni

  • DRS Mahdia : Dr Sami Boudawara

  • DRS Sfax : Dr Hatem Cherif

  • DRS Sidi Bouzid : Dr Zaher Ahmadi

  • DRS Gabes : Dr Riadh Chaouch

  • DRS Kébili : Dr Khiari Kilani

  • DRS Gafsa : Dr Salem Nasri

  • DRS Médenine : Dr Samir Marzouk

  • DRS Tozeur : Dr Nabih Thabet

  • DRS Tataouine : Dr Omar Bouaoun

Partenaires
  • Instance Nationale de l'Évaluation et le l'Accréditation en Santé (INEAS)

  • Direction des Soins de Santé de Base (DSSB)

  • Direction de la Médecine Scolaire et Universitaire (DMSU)

  • Direction de l'Hygiène du Milieu et de la Protection de l'Environnement (DHMPE)

  • Unité Centrale de Formation des Cadres (UCFC)

  • Direction des Études et de la Planification (DEP)

  • Direction de l'Information, de l'Organisation et des Méthodes (DIOM)

  • Unité de Médecine d'Urgence (UMU)

  • Unité de Promotion de la Santé Bucco-Dentaire (UPSBC)

Fournisseurs d'équipements
  • Comint.it | Mme Gabriella Giarola et son équipe

  • Biosphère Company | M. Houssem Eddine Baklouti et son équipe

  • Italcar SA | M. Elyes Ayari et son équipe

  • International SOS | M. Julien Matheyon et son équipe

  • GE Healthcare Tunisia | M. Aymen Sghaier et son équipe

  • Intertech | M. Karim Taleb et son équipe

  • Digital Medical System | M. Kais Trigui et son équipe

  • Bolloré Transport & Logistics Tunisia | M. Mustapha Mokrane et son équipe

Nos actions

Depuis le début du mois de mars 2021 et pour un montant de 13 millions d’euros, L’Union européenne, via « Essaha Aziza » finance, offre et livre à la Tunisie des équipements médicaux.

Pour renforcer les programmes préventifs pour l’amélioration de la prise en charge et le dépistage des maladies non transmissibles :

  • 3 mammographes pour la prévention et le dépistage du cancer du sein ; 3 côlonoscopes pour la prévention et le dépistage du cancer du côlon.

  • 2 grands véhicules réfrigérés, de 324 réfrigérateurs vaccinaux, de 820 glacières réfrigérées thermoélectriques... pour les campagnes vaccinales (y compris COVID-19).

  • Supports de dépistage des troubles de l’apprentissage (tests psychologiques), tensiomètres pédiatriques, audiomètres,  impédance-mètres... dans le cadre de la médecine scolaire et universitaire.

 

Pour rendre les soins accessibles à toutes et à tous, le programme Essaha Aziza finance et livre une nouvelle flotte de 193 véhicules :

  • 88 voitures utilitaires et 13 Pick-ups, pour le déplacement des équipes soignantes et des équipes sanitaires

  • 6 bus de transport pour une meilleure prise en charge des malades à besoins spécifiques et un camion de 3,5 tonnes pour le transport des médicaments.

  • 83 Ambulances : 14 ambulances type A entièrement médicalisés (dont 3  avec un SAMU néonatal intégré), 49 ambulances type B et une première pour la Tunisie : 20 ambulances 4x4, pour les zones montagneuses et saharienne.

  • Échographes mobiles, chaises dentaires mobiles, électrocardiographes portatifs, moniteurs fœtaux  portatifs...

 

Pour améliorer la qualité de nombreux services de soins, dont les urgences, le programme Essaha Aziza finance et livre :​​

  • Équipements pour les services d’urgences : moniteurs de surveillance, pousse seringues, respirateurs, défibrillateurs, électrocardiographes, chariots, brancards…

  • Équipements didactiques et pédagogiques complets pour le perfectionnement des équipes des services d’urgences : mannequins d’apprentissage avec tablettes numérisées…

  • Pour renforcer les plateaux techniques des structures de santé de base : laboratoires de prothèse amovible, chaises dentaires pour personnes à besoins spécifiques, laboratoires de prélèvements biologiques (automates de biochimie, coagulo-mètre, centrifugeuses... ).

  • Pour les maternités : couveuses de transport, tables chauffantes, tables d’accouchement...

  • Pour améliorer l’hygiène : armoires de stockage des déchets chimiques, équipements de mise à niveau des laboratoires d’hygiène (autoclaves verticaux, étuves bactériologiques réfrigérés, postes de sécurité microbiologie… ).

 

Pour améliorer la qualité des services de santé, tendre vers une gestion décentralisée des structures sanitaires, faciliter la gouvernance locale et renforcer les capacités des ressources humaines dans les 13 régions, le programme Essaha Aziza a consacré une enveloppe de 4,250 millions d’euros aux formations et à l'accompagnement au changement du personnel soignant.

  • 392 formations thématiques soient plus de 657 jours de formations organisé en deux ans.

  • Ces formations ont bénéficié à près de 9000 personnes : médecins, spécialistes, soignants, sages femmes, administrateurs, financiers et techniciens et ont mobilisé près de 326 jours de formateurs.

 

Toutes ces formations répondent aux différents besoins exprimés lors du dialogue sociétal, accompagnent le bon usage des équipements financés et livrés et répondent aux objectifs que du programme en matière de santé bucco dentaire, santé mentale, santé maternelle, médecine scolaire, médecine d’urgence, qualité des services (via une démarché d’accréditation), hygiène et protection de l’environnement...

DSC_0507.jpg