• Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube

L’Union européenne livre à la Tunisie des équipements de santé pour un montant de 13 000 000 d’euros

Dernière mise à jour : 21 juin 2021

Union européenne via Essaha Aziza, le programme dappui au secteur de la santé en Tunisie, et en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé, finance, offre et livre à la Tunisie depuis le début du mois de mars 2021 des équipements médicaux pour un montant de 13 millions deuros ; parmi lesquels une flotte de matériel roulant composée de 193 véhicules, notamment des ambulances 4x4 et des ambulances type A et B ; et cela au profit de 995 structures sanitaires publiques en Tunisie, réparties dans 13 Gouvernorats : Kebili, Medenine, Gabes, Gafsa, Sidi Bouzid, Kasserine, Kef, Siliana, Jendouba, Ben Arous, Tunis Sud, Ariana (Ettadhamen) et La Mannouba (Douar Hicher). Ces véhicules seront réceptionnés ce vendredi 26 mars 2021 lors d’une cérémonie officielle en présence du Ministre de la Santé M. Faouzi Mehdi et de présence de S.E Marcus Cornaro, Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie.

Ces équipements sont destinés aux centres de santé de base, aux centres intermédiaires, aux hôpitaux de circonscriptions (HC) et aux structures de régulation des urgences régionales. Ils assureront la mise à niveau des services d’urgences des HC, des SAMU et des SMUR, ainsi que la mise en place de nouveaux services mobiles, le bon déroulement des prochaines campagnes de vaccination, ou encore ceux renforçant les programmes de prévention…

« Aujourd’hui et plus que jamais, lUnion européenne souhaite réitérer et exprimer son appui réel et concret au gouvernement tunisien. C’est pourquoi, l’Union européenne et tous les états membres réunis en #TeamEurope ont investi 20 millions deuros dans le secteur de la santé en Tunisie au travers « Essaha Aziza » le programme phare pour aider à améliorer laccès et la qualité des services de santé de base dans les 13 gouvernorats. Car comme le dit l’adage populaire : « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

S. E. Marcus Cornaro, Ambassadeur de l'Union européenne en Tunisie



La flotte livrée, d’un total de 193 véhicules se compose de :

  • 88 voitures utilitaires et 13 Pick-ups, pour le déplacement des équipes soignantes et des équipes sanitaires de contrôle et de supervision, vers les centres de santé de base les plus éloignés. Ces véhicules vont aussi servir à la mise en place des nouveaux services de soins pour le citoyen via l’acquisition d’échographes mobiles, de chaises dentaires mobiles, d’électrocardiographes portatifs, de moniteurs fœtaux portatifs.

Le reste de la flotte comporte 83 ambulances, parmi lesquelles :

  • 14 ambulances type A entièrement médicalisées, dont trois d’entre elles avec un SAMU néonatal intégré pour les régions de Kebili, Gabes et Gafsa ;

  • 49 ambulances type B ;

  • 20 ambulances 4x4, pour les zones montagneuses et saharienne, une première en Tunisie.

Cette flotte ambulancière est destinée aux HC, SAMU et les SMUR des 13 régions du programme Essaha aziza, selon un organigramme prédéterminé et en fonction des besoins exprimés par chacune des structures sanitaires.

Par cette dotation au profit des citoyennes et citoyens tunisiens, l’Union européenne permet au programme Essaha Aziza et au Ministère de la Santé de répondre aux objectifs que s’est fixé le programme à savoir : une meilleure qualité et une plus grande accessibilité aux soins au niveau local.

« Depuis son démarrage, « Essaha Aziza » le programme dappui de lUnion européenne au secteur de la santé a pour ambition de rapprocher les services de soins de base des citoyens et citoyennes tunisiennes. La livraison de tous ces nouveaux équipements et de nouveaux services mobiles, inédits en Tunisie, vont faciliter laccès aux soins pour les patients, quel que soit leur âge ou leur sexe. »

Laurent Le Danois, Attaché de coopération Santé/Éducation/Enseignement supérieur


Résultant d’un dialogue sociétal, le programme Essaha Aziza, basé sur les enseignements d’un précédent programme d’appui de l’UE au ministère de la Santé et sur les recommandations du Dialogue sociétal, vise à élargir la couverture universelle des soins essentiels de première ligne à tous les citoyens.

0 vue0 commentaire