• Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube

Projet d'amélioration du dépistage et de la prise en charge de qualité des grossesses à risque

Un atelier de travail du comité de pilotage du « Projet régional d’amélioration du dépistage et de la prise en charge (PEC) de qualité des grossesses à risque (GAR) » s’est tenu avec les accompagnateurs régionaux à Kairouan mercredi 12, jeudi 13 et vendredi 14 octobre 2022. Ce projet important pour le gouvernorat de Kairouan réunit la Direction régionale de la santé de Kairouan, la Délégation régionale de l’Office National de la Famille et de la Population (ONFP), le service universitaire de gynécologie obstétrique de l’Hôpital Universitaire d’Ibn El Jazzar et le programme Essaha Aziza.


Cet atelier a permis de réunir le comité de pilotage, composé des responsables régionaux des quatre partenaires du projet (DRS, ONFP, service universitaire de gynécologie obstétrique de l’hopital Ibn El-Jazzar et Essaha Aziza), avec des responsables et praticiens du niveau local, principalement des médecins et des sages femmes. L’objectif de ces trois jours était que les partenaires identifient ensemble les différents axes du projet, ses principales composantes, ainsi que tous les aspects pratiques pour sa bonne mise en place. Les aspects relatifs à la structuration, à l’approche scientifique, adaptation/développement des outils et des procédures, à l’organisation, à l’exécution, au suivi et de l’évaluation ont été particulièrement détaillés. Ces trois jours ont aussi été l’occasion de briefer les participant.e.s sur onze risques identifiés par l’équipe du service de gynécologie obstétrique de l’hôpital universitaire Ibn El-Jazzar.


Le Projet régional d’amélioration du dépistage et de la prise en charge de qualité des grossesses à risque (GAR) dans le gouvernorat de Kairouan comporte plusieurs points forts dont :

  • Le renforcement de la couverture et de la qualité de la surveillance prénatale comme composante essentielle permettant d’améliorer le dépistage des GAR. Avec notamment l’exécution d’une enquête de diagnostic auprès des femmes amenant leurs bébés pour la première dose de vaccin pentavalent et l’utilisation des résultats pour le développement, l’exécution, le suivi et l’évaluation d’un plan d’action de mise à niveau.

  • Le rapprochement des services de prise en charge et de suivi des GAR, créant des niveaux de décision et PEC intermédiaires au niveau de 3 « sous-régions » de Sidi Amor Bouhajla, Haffouz et probablement El Hajeb qui draineront à elle trois la totalité de la population de Kairouan. Cela sera possible grâce à l’engagement de l’équipe du service de gynécologie obstétrique de l'HU Ibn El-Jazzar qui va assurer des consultations régulières d’obstétriques et aussi grâce l’appui logistique du programme Essaha Aziza à travers le plan régional d’équipements.

  • Le développement de parcours de soins pour l’ensemble des risques prioritaires par le service de gynécologie obstétrique de l'HU Ibn El Jazzar, et leurs contextualisation ultérieure selon les moyens disponibles et opportunités identifiées par les groupes de coordinations au niveau de chacune des trois sous régions ; et le développement d’un dossier médical spécifique pour les GAR. Bien entendu un système de suivi et d’évaluation sera développé, avec notamment des indicateurs pertinents et un système d’information, visant les étapes importantes du projet et notamment son impact sur la précocité de dépistage des GAR, leur prise en charge ainsi que l’impact sur la santé de la mère et du bébé.


À l’issue des trois jours d’ateliers, le comité de pilotage a retenu un certain nombre de points importants qui seront exprimés en plan d’action avec l’identification des personnes responsables et un calendrier définissant les dates pour le bon démarrage du projet.



 

L’équipe de l’assistance technique du programme Essaha Aziza remercie toutes les participantes et les participants pour la qualité de leur participation et leur engagement à faire réussir le projet.


Merci également à aux reporters de Radio AlHayet FM - إذاعة الحياة, première radio associative spécialisé dans la santé des citoyens pour la couverture médiatique et l’interview du Dr Radhia Dabghi, sous directrice et responsable à la direction de la santé de base à Kairouan.


DRS de Kairouan
  • Dr Maammar Hajji, directeur régional de la santé, DRS Kairouan

  • Dr Amara Jemli, directeur de la Santé préventive, DRS Kairouan

  • Dr Radhia Dabghi, sous directrice et responsable des soins de santé de base à Kairouan

  • Dr Jaafar Ayari, point focal d’Essaha Aziza à la DRS de Kairouan et chargé de la mise au point des services des urgences

  • Mme Saida Helali, sage femme de supervision à la DRS de Kairouan

  • Dr Jamila Helali, médecin, HC Haffouz

  • Dr Zeineb Mselli, médecin chef, HC El Alaa

  • Mme Cherifa Bahrouni, sage femme, HC Haffouz

  • Mme Saida Selmi Soudani, sage femme, HC Haffouz

  • Mme Hajer Dhibi, sage femme, HC Oueslatia

  • Mme Yamina Rabhi, sage femme, HC Hajeb

  • Mme Radhia Ayadi, sage femme, GSB Hajjem, kairouan Nord

  • Mme Selmi Latifa, sage femme, HC Menzel M'Hiri

  • Mme Samira Hamdi, sage femme, HR Kairouan


Délégation de l’ONFP à Kairouan
  • Dr Abdallah Jlassi, délégué régional, ONFP Kairouan

  • Mme Faten Khechine, sage femme, ONFP Kairouan

  • Mme Samira Guermani, sage femme, ONFP Kairouan


Service Universitaire de Gynécologie Obstétrique, Hôpital Universitaire Ibn El-Jazzar
  • Dr Ridha Fatnassi, chef de service de gynéco-obstétrique

  • Dr Ameni Guizguiz

  • Dr Ines Mekhinini

  • Dr Nadia Marouene

  • Mme Amel Nakhli, surveillante de maternité, HR El Jazzar

  • Mme Rim Gueddah, sage femme, Maternité CHU Kairouan


Équipe Essaha Aziza
  • Mr Jean Charles Dehaye, chef de mission de l’assistance technique

  • Dr Ezzeddine Mohsni, expert principal et chef de pôle Centre

  • Dr Kamel Ben Abdallah, expert principal et chef de pôle Sud

  • Mme Raya Ben Guiza Verniers, experte en communication

122 vues0 commentaire