top of page
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube

Seconde phase du programme Essaha Aziza, où en sommes nous ?

À l'orée de cette nouvelle année 2023 l’équipe du programme Essaha Aziza tient à remercier toutes celles et ceux qui ont contribué et contribuent encore par leur travail, leur présence, leur engagement, leur facilitation et leur belle énergie à appuyer le secteur de la Santé en Tunisie. C'est aussi l'occasion de faire un point sur le travail réalisé depuis le début de la seconde phase du programme, il y a un peu plus d'un an, en novembre 2021.


Six axes prioritaires ont structuré les interventions du programme Essaha Aziza et sont conformes aux engagements entre le Ministère de la santé et la Délégation de l’Union européenne :

  1. La qualité, avec un objectif de 20 structures de soins accréditées ;

  2. L’accessibilité, en favorisant les parcours de soins de 9 pathologies principales ;

  3. La gouvernance, en formant les directeurs régionaux (DRS), par la mise en place des plans régionaux d’équipement (PRE) et les travaux sur les schémas régionaux d’organisation de l’offre de soin (SROOS) ;

  4. La digitalisation, qui a pu démarrer les développements avec le CIMS appuyé par notre équipe d’experts IT ;

  5. Un plan d’équipement de 43 millions d’euros ;

  6. Les Urgences, qui ont fait l’objet d’un travail coordonné avec les directions générales concernées et les initiatives de quelques régions appuyées par l’assistance technique du programme.

Des expérimentations de terrain sont également conduites par nos experts, avec les directeurs régionaux et les équipes locales, sur les axes prioritaires contractualisés entre le Ministère de la Santé et la Délégation de l'Union européenne : HTA, diabète, périnatalité et grossesses à risques, prise en charges des personnes âgées à risque de perte d’autonomie, autisme, addictologie etc.


Le bilan provisoire des réalisations de cette deuxième phase en ce mois de décembre 2022 est prometteur :

  • Un système d’information réalisé par nos experts avec le CIMS qui est en livraison sur la région de Nabeul (SI SSPL) ;

  • Un programme de formation des 24 directeurs régionaux pour un partage d’expertise et des bonnes pratiques ;

  • Un plan de formation des personnels de la santé sur les thèmes proposées par les directions centrales en cours de mise en place ;

  • Un plan d’équipement pertinent, grâce à la collaboration entre la direction de l’équipement et nos experts et dont l’appel d’offre public est imminent ;

  • Un plan de développement de la démarche qualité dans les structures de soins avec l’INEAS ;

  • De multiples projets sur le terrain avec des équipes locales très investies dans l’amélioration de l’offre de soins qui confirment la qualité des ressources humaines du système de santé de la première ligne, l’efficacité d’une décentralisation des initiatives, et la nécessaire coordination des acteurs pour une réponse adaptée aux besoins de santé identifiées et leurs déterminants sociaux.

L’ensemble étant visible pour les bénéficiaires et les acteurs de la santé grâce à un accompagnement en communication de ces initiatives.


Au-delà des résultats de cette seconde phase du programme Essaha Aziza, son extension à tout le territoire pourra s’appuyer sur les réseaux des pairs qui se sont mis en place autour de ces initiatives, un système d’information de la première ligne effectif dans une région pilote, des acteurs régionaux de la gouvernance renforcés dans leurs compétences et leur autorité, des référentiels des bonnes pratiques qui peuvent être étendues. Trois évènements sont prévus à partir de mars 2023 pour partager les bonnes pratiques et consolider le réseau des pairs et nous comptons sur le soutien des acteurs de la santé pour les réussir ensemble.


Les plans régionaux d’équipements (PRE) initiés par nos experts ont préparé les acteurs locaux à planifier leurs actions par la convergence : de la capacitation des ressources humaines, de l’organisations des structures et de la recherche de leur complémentarité avec le secteur privé, de la relecture des procédures. Des équipements accompagnés par un plan de mise à disposition des locaux nécessaires, par la définition des parcours de soins qu’ils permettent, et par la chaine logistique nécessaire pour un fonctionnement pérenne. Cette approche constituant une préfiguration de l’organisation sanitaire autour des priorités en réponse aux besoins régionaux identifiés et pilotés.


Le bilan définitif du programme permettra de fixer les axes et modalités pour consolider la contribution de Essaha Aziza à l’opérationnalisation de la Politique Nationale de santé 2030 et au delà !

169 vues0 commentaire
bottom of page