• Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube

Visite au CSB Ezzahrouni : Parcours de soins dédié aux personnes âgées à risque de perte d'autonomie

Dernière mise à jour : 31 mai

C’est au CSB Ezzahrouni que l’équipe du programme Essaha Aziza, le Pr Inès Harzallah, coordinatrice nationale, M. Jean-Charles Dehaye, chef de mission et le Pr Mohamed Chahed, expert principal, se sont rendus le vendredi 27 mai 2022 pour assister à la présentation du projet de mise en place du « Parcours de soins dédié aux personnes âgées à risque de perte d’autonomie » (PSPARPA), coordonné par le Dr Fatma Lassoued, médecin gériatre et cheffe de circonscription sanitaire de Hrairia- Zouhour.

Après une visite des différents services du CSB Zahrouni, le Dr Fatma Lassoued et le Dr Yosra Ghorbel, gériatres, ont présenté le projet, sa mission, sa vision et ses valeurs puis ont invité l’équipe du programme à emprunter en temps réel le parcours des patients en visitant la permanence du Dr Amina Aissa, qui assure la consultation de psychiatrie et du Dr Manel Ben Halima, cardiologue. Un échange constructif sur les besoins, les objectifs, l’organisation et les futures implications de chacune des parties prenantes s’est ensuite engagé avec le Dr Tarek Ben Naceur, DRS de Tunis Sud, le Dr Nafissa Sghaier, directrice de la médecine préventive à la DRT, M. Ridha Jouini, directeur du GSB Tunis Sud, le Dr Faten Filali, cheffe de service de la coordination, le Dr Fatiha Ben Moussa, point focal du programme Essaha Aziza, en présence de Mme Besma Nadhif, assistante sociale à la délégation régionale du Ministère des Affaires sociales ainsi que de M. Le Maire d’arrondissement de la Hrairia.



Lancées en début 2020, les activités du PSPARPA ont été bouleversées, ralenties voir totalement stoppées dès juin 2020 lors de la Covid 19 : les équipes de santé impliquées et engagées ayant été toutes été mobilisées dans la prise en charge de la pandémie puis par les campagnes de vaccination. Alors que la pandémie semble aujourd'hui maitrisée, le Pr Mohamed Chahed, expert principale et chef du pôle Nord du programme Essaha Aziza a encouragé la relance de ce projet pilote en Tunisie.


Assurément initiateur de changement, le parcours de soins dédié aux personnes âgées à risque de perte d’autonomie est une réponse adéquate à l'évolution démographique et épidémiologique que connaît le pays. En effet, le PSPARPA introduit dans la pratique médicale de la première ligne un modèle d'intervention intégré et holistique. Il offre de ce fait une prise en charge globale du patient, rendue possible par l’arrivée de nouvelles compétences au sein de l'équipe de santé, à savoir le/la médecin gériatre. Il induit l'implication de la famille qui viendrait soutenir les équipes médicales et s’introduit au domicile des patients grâce à des méthodes de soins rapprochés, portées par un personnel dédié et formé pour ce faire.


Le PSPARPA implique également la contribution de proximité des structures sanitaires spécialisées et un partenariat efficace avec les structures institutionnelles d'aide sociale ainsi que les organisations du tissu associatif local et régional.


Télécharger la présentation :

Parcours de soins pour les personnes agées à risque de perte autonomie
.pdf
Download PDF • 631KB

Forte du soutien de la DRS de Tunis Sud, la motivation de l'équipe porteuse du projet indique que le PSPARPA pourrait être un modèle pour d'autres structures de soins et constituer les prémisses pour la mise en place d'une véritable politique nationale de santé en faveur des personnes âgées à risque, un des groupes de la population les plus vulnérables en Tunisie.


La visite de toute l’équipe au CSB Ezzahrouni marque l'intérêt, l'appui et le soutien que le Ministère de la Santé, la délégation de l’Union européenne en Tunisie et l’assistance technique du programme portent à cette initiative pertinente, qui s'inscrit parfaitement dans la mission d’Essaha Aziza qui est, rappelons le, d’améliorer l'accessibilité de la population à des services et des prestations sanitaires de qualité et de proximité en renforçant les structures de santé de la première ligne et d’adresser notamment les groupes les plus vulnérables.

 

Le programme Essaha Aziza remercie sincèrement les participants et les collaborateurs pour la qualité de l’accueil et le sérieux de leur engagement dans la réussite du projet.


  • Dr Tarek Ben Naceur, DRS de Tunis Sud

  • Dr Nafissa Sghaier, directrice de la médecine préventive à la DRT

  • M. Ridha Jouini, directeur du GSB Tunis Sud

  • Dr Fatma Lassoued, médecin gériatre et chef de circonscription sanitaire de Hrairia- Zouhour

  • Dr Yosra Ghorbel, spécialiste en médecine interne, gériatrie, diabétologie

  • Dr Amina Aissa, psychiatre

  • Dr Manel Ben Halima, cardiologue

  • Dr Faten Filali, chef de service de la coordination

  • Dr Fatiha Ben Moussa, chef de service de la pharmacie du GSB Tunis Sud et point focal du programme Essaha Aziza

  • Dr Faten Filali, médecin coordinateur

  • Dr Inès Bouharba, pharmacienne

  • Mme Besma Nadhif, assistante sociale consignée, Ministère des Affaires sociales

  • Mme Emna Abdellaoui, Surveillante générale du CSB Ezzahrouni

  • M. Riadh Yahiaoui, chef de partie

  • M. Issam Zoghmour, surveillant du CSB Zahrouni

  • Mme Zouhour Sassi, infirmière et surveillante scolaire

  • Mme Marwa Hofri, aide préparatrice pharmacie

53 vues0 commentaire